Danse adaptée.

    Séances proposées aux institutions de soins et d’accompagnement de personnes en situation de handicap, aux associations du secteur social ou éducatif.

    Selon le projet éducatif, le projet de vie ou les convenances, les séances peuvent avoir lieu en salle ou au sein des établissements.

    Ces séances s’appuient, entre autres, sur les principes de l’expression primitive (Technique théorisée par France Schott-Billmann, docteur en psychologie et danse thérapeute).

    Il s’agit d’utiliser :

    – la percussion comme support rythmique, socle commun aux participants, sur lequel s’appuyer.

    – la répétition de mouvements simples et épurés, de gestes symboliques, dans divers plans de l’espace.

    – la dimension groupale où chacun est en lien avec les autres et différemment selon la place qu’il occupe dans l’espace.

    – la voix comme support du mouvement. Cet élément est amené de manière très progressive et n’est pas systématique.

    Il s’agit d’une approche corporelle, imagée et très structurée permettant d’aborder de manière ludique différents aspects du développement psychomoteur (schéma corporel, image du corps, organisation spatio-corporelle, rapport à soi et autrui)

    Un travail au sol ou/et avec accessoires peut également être proposé, ceci développant d’autres aspects du travail corporel.

    Ce descriptif des ateliers est donné à titre indicatif. Les axes de travail ou objectifs doivent être reprécisés lors d’une première rencontre afin d’être au plus près des possibilités et des projets des participants.

    Devis sur demande.